Nancy - Grille place Stanislas et tours de la cathédrale

Nancy - Grille place Stanislas et tours de la cathédrale

Établie à la jonction entre la vieille ville et la ville neuve de Nancy, la place aujourd’hui dite Stanislas a été aménagée entre 1751 et 1756 sur l’ordre du duc Stanislas de Lorraine, ancien roi de Pologne, par l’architecte Emmanuel Héré. Si son nom est cité dans le titre porté sur le côté de la plaque de verre, ce cliché ne permet toutefois pas d’en appréhender les dispositions. Pris au sud-est de cet espace public, il montre en revanche en détail au premier plan l’une des grilles qui sont disposées aux angles. Commandés au serrurier Jean Lamour, ces ouvrages de fer forgé partiellement doré constituent l’un des plus beaux ensembles de serrurerie du xviiie siècle et permettent de prolonger la clôture de la place tout en ménageant une transparence.
C’est d’ailleurs au travers de la grille que l’on distingue, sur le cliché, la façade de la cathédrale qui se dresse à l’autre extrémité de l’actuelle rue Maurice-Barres. Entreprise sur des plans de l’architecte italien Giovan Betto dans les premières années du xviiie siècle, alors qu’elle était l’église primatiale de Nancy, elle fut finalement construite à partir de 1706 sur un nouveau projet dû à Jules Hardouin-Mansart, premier architecte du roi de France. Achevée en 1724 en suivant un dessin largement modifié, la façade s’élève sur trois niveaux couronnés par un grand fronton cintré et est encadrée par deux tours où un quatrième registre de plan circulaire porte un petit dôme en pierre coiffé d’un lanternon.