Chantier du canal de Panama, éboulement près de l’Obispo

Chantier du canal de Panama, éboulement près de l’Obispo

Cette photographie montre un éboulement sur le chantier du canal de Panama qui a duré de 1882 à 1914. La légende situe la scène dans la région de l’Obispo, un affluent du Rio Chagres dont le cours a été intégré au canal. Le creusement du canal a considérablement transformé le réseau fluvial dans la région de l’isthme de Panama, l’Obispo est un des cours d’eau les plus importants qui ont alors disparu.
Sur cette photographie, des voies ferrées et des wagons Decauville sont visibles. A la fin des années 1870, la société Decauville a mis au point et commercialisé un nouveau système de voies ferrées adapté aux chantiers et aux terrains difficiles. Il s’agit de voies ferrées étroites et entièrement en métal, sur lesquelles de petits wagons peuvent être poussés ou tractés par des ouvriers, des animaux de trait ou de petites locomotives. Ce système a connu un succès très rapide et a permis un gain d’efficacité significatif sur de nombreux chantiers. Les articles et rapports divers relatifs au chantier du canal de Panama mentionnent régulièrement les wagons Decauville pour signaler leur utilité.
Le chantier du canal de Panama a connu de nombreux aléas dus au terrain difficile, ce qu’illustre l’éboulement visible sur cette photographie, mais aussi à des scandales politiques et financiers dont le pic a été atteint en 1889 lors du « scandale de Panama ». Au début des années 1900, le chantier est passé aux mains des Américains qui l'ont achevé en 1914. Il ne semble pas possible de déterminer si cette photographie date de la période française ou de la période américaine du chantier.