Pékin - Temple du ciel

Pékin - Temple du ciel

Le Temple du ciel est un des temples les plus importants de la ville de Pékin, il est entouré d’un parc de plusieurs hectares où se trouvent plusieurs temples secondaires. La construction du temple date du xve siècle mais l’édifice initial a été modifié par de multiples transformations, destructions et restaurations au fil des époques. Au cours de la seconde moitié du xixe siècle, le temple a subi plusieurs dégradations lorsque des armées occidentales ont établies leurs quartiers dans le temple, lors de la seconde guerre de l’opium en 1860 et lors de la révolte des Boxers en 1900.
L’officier et écrivain français Pierre Loti, témoin de la répression de la révolte des Boxers, a laissé une description du temple en 1900 dans son récit Les derniers jours de Pékin : « Le temple circulaire est tout éclatant de rouge et d’or, sous son toit d’émail bleu ; c’est un temple neuf, bâti en remplacement du très ancien qui brûla il y a dix ans. Mais l’autel est vide, tout est vide ; des pillards sont passés par là ; il ne reste que le marbre des pavés, la belle laque des plafonds et des murs ; les hautes colonnes de laque rouge, rangées en cercle, tout uniment fuselées, avec des enroulements de fleurs d’or. »