Les rives du Danube et le palais royal de Budapest

Les rives du Danube et le palais royal de Budapest

S’il sépare de son large cours les quais qui s’étendent au premier plan des constructions qui se dressent plus loin, le Danube est à peine visible sur cette photographie : on ne peut que le deviner à mi-hauteur, sur la gauche. On voit en revanche facilement sur la droite le pont des Chaînes (Széchenyi lánchíd) qui fut construit entre 1840 et 1849 sous la direction de l’ingénieur anglais William Therney Clark : après les deux guérites encadrant l’entrée, on remarque l’un des quatre lions disposés aux angles, sur les garde-corps, puis la partie haute d’une des deux piles qui portent cet ouvrage monumental.
Celui-ci relie Pest, sur la rive orientale, à Buda, l’ancienne capitale de la Hongrie qui figure ici à l’arrière-plan. Derrière les constructions alignées au bord du fleuve, au-delà de la pente, le sommet de la colline est occupé par le palais royal. Ce prestigieux édifice apparaît sur ce cliché tel qu’il fut réaménagé entre 1851 et 1857 par Josef Weiss et Carl Neuwirth. Cet état implique que la photographie fut prise avant les remaniements considérables qu’entraînèrent de nouveaux grands travaux entrepris à partir de 1882. Sur la droite, on reconnaît d’ailleurs, derrière les murs de fortification, le long bâtiment horizontal du Zeughaus, un ancien arsenal qui fut détruit entre 1898 et 1901 afin de permettre au palais, alors toujours en travaux, de s’étendre dans cette direction.