Château de Karlstein, près de Prague

Château de Karlstein, près de Prague

À une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Prague, Karlštejn (ou en français Karlstein) garde dans son nom même le souvenir de Charles IV, empereur de 1355 à 1378. Ce souverain y fonda en effet le château qu’illustre le cliché et dont les plus anciens bâtiments furent construits à partir de 1348. La chapelle, dédiée à la sainte Croix, fut consacrée le 9 février 1365, date à laquelle les principaux travaux étaient sans doute terminés. Un chroniqueur nota alors qu’il n’y avait « aucun château ni chapelle, dans aucune partie du monde, qui puisse égaler un si précieux travail ». Etablie sur une hauteur, comme le montre bien la photographie, cette résidence fortifiée forma dans les décennies suivantes un lieu de sécurité pour les souverains, qui y firent différents séjours et y mirent à l’abri certains de leurs plus précieux biens dont leur couronne.
Le château fut néanmoins moins fréquenté dans les siècles suivants et, si différentes campagnes de travaux y furent menées, il était dans un état médiocre au milieu du XIXe siècle. François-Joseph Ier, empereur d’Autriche et roi de Hongrie, décida toutefois de le faire réaménager et de lourdes interventions furent donc menées entre 1887 et 1899 sous la conduite de l’architecte Josef Mocker. Cette longue entreprise ne se limita pas à consolider et à restaurer les bâtiments tels qu’ils étaient, mais s’approcha d’une reconstruction. Les structures ajoutées depuis le Moyen Âge furent en effet supprimées tandis que d’importants remaniements étaient entrepris dans un goût néo-gothique. Ces modifications donnèrent au château de Karlstein l’aspect que, dans l’ensemble, il a conservé jusqu’à aujourd’hui.