Reims - portails de la cathédrale

Reims - portails de la cathédrale

Au sein du fonds Colbert, deux clichés sont consacrés à la cathédrale de Reims. L’un propose une vue générale de sa façade, permettant ainsi d’appréhender ses dispositions d’ensemble, tandis que l’autre est dédié aux portails occidentaux. En effet, si l’on peut également y voir la rose, la galerie des Rois qui la surmonte est déjà en partie hors du cadre, ce qui atteste que le photographe n’a pas cherché à donner une image des différents ensembles sculptés mais a uniquement souhaité donner à voir la partie basse de cette imposante façade. Entamée vers 1255, celle-ci comprend trois entrées, dédiées respectivement de l’ouest vers l’est à la Vierge, à la Passion et à l’Apocalypse.
Prise depuis le nord-ouest, la photographie permet de voir la totalité des deux premiers mais ne donne qu’une image légèrement tronquée du dernier. Elle permet néanmoins de constater que les trois tympans sont tous vitrés. Si elle est déjà trop large pour permettre de détailler les différentes statues qui garnissent les ébrasements ou, plus encore, celles qui sont disposées sur les archivoltes, elle est en revanche suffisamment précise pour qu’il soit possible de distinguer les importantes sculptures disposées sur les gâbles qui les surmontent : on reconnaît à gauche la Crucifixion, puis au centre le Couronnement de la Vierge et enfin, sur la droite, le Jugement dernier.