Ruines de Troie

Ruines de Troie

Cette photographie a été prise à Hissarlik (qui signifie « lieu de la forteresse » en turc), une colline située dans l'actuelle province de Çanakkale en Turquie. Il correspond à un site de fouilles archéologiques aujourd'hui identifié comme le site archéologique de la Troie homérique, et ce depuis le XIXe siècle. Néanmoins, plusieurs incertitudes demeurent à ce sujet. Un nouvel intérêt romantique pour la ville mythologique s'empare des voyageurs et des intellectuels à partir du XVIIIe siècle, qui hésitent entre plusieurs sites mais localisent Troie en Anatolie (ancienne Turquie). En 1870, les spécialistes hésitent toujours entre deux sites : Hissarlik et Burnabashi. Le riche aventurier Heinrich Schliemann, se fondant sur les récits d'Homère et de Virgile, situe finalement la ville sur la colline d'Hissarlik. Plein d'enthousiasme mais également plus ou moins amateur dans ce domaine, il néglige une partie du matériel archéologique, ce qui empêchera défintiivement une analyse stratigraphique rigoureuse. Il se trompe également dans son identification du niveau correspondant à la Troie "homérique". Malgré tout, il met au jour un ensemble exceptionnel de bijoux, qui sera baptisé "trésor de Priam". Les vestiges visibles ici sont des murs dégagés lors des fouilles qui se sont continuées après Schliemann et qui donnent encore lieu à des découvertes sur ce site majeur.