Saint-Pétersbourg - la Neva et le Palais d'Hiver

Saint-Pétersbourg - la Neva et le Palais d'Hiver

Au bord de la Baltique, Saint-Pétersbourg est construit autour de la Neva, dont le cliché permet de mesurer l’ampleur. Vraisemblablement pris depuis un bateau, il ne montre pourtant pas la totalité de la largeur d’un seul de ses bras. L’emplacement choisi par le photographe a en revanche l’intérêt de faire apparaître au premier plan quelques voiliers et autres embarcations servant au transport de bois, ce qui rappelle à nouveau les relations très étroites entre la ville, le fleuve ainsi que la mer toute proche.
Le point de vue adopté a en outre permis de donner à voir l’ensemble de l’élévation septentrionale du palais d’Hiver. Principale résidence des souverains à Saint-Pétersbourg, celui-ci fut voulu par l’impératrice Elisabeth Ière, fille du fondateur de la ville Pierre le Grand. Entre 1754 et 1762, un précédent édifice fut donc remplacé sur ses ordres et sous la direction de l’architecte Francesco Bartolomeo Rastrelli, pour laisser place à l’immense palais-bloc que montre le cliché. Si celui-ci permet de prendre la mesure de l’ampleur de cette construction et d’en appréhender les principales dispositions extérieures, il a en revanche été pris d’un point trop éloigné pour qu’il soit possible d’en saisir les différents détails.
On distingue au contraire facilement les principales dispositions du pont qui, à l’angle du palais, permet de franchir la Neva. Porté par de nombreuses piles, cet ouvrage n’est pas encore le pont ouvrant auquel on travailla à partir de 1906, ce qui suppose que la photographie fut prise avant cette date.