Sanssouci - Postdam

Sanssouci - Postdam

Château d’été voulu par le roi de Prusse Frédéric II, Sans-Souci (suivant l’orthographe ancienne), ou Sanssouci (comme l’on écrit aujourd’hui), fut construit entre 1745 et 1747 par l'architecte Georg Wenzeslaus von Knobelsdorff, d’après des directives très précises données par le souverain. Sa fonction de retraite agréable explique que le bâtiment principal ne comprenne qu’un unique rez-de-chaussée, tout en longueur, comme le montre la photographie. Prise depuis l’arrière, du côté des jardins, celle-ci rappelle que le château est placé sur la cime d’une colline, et qu’à sa suite se déploient donc des terrasses que relie un grand escalier central. Contrairement à l’état actuel, ces niveaux successifs étaient alors plantés d’arbres de belle taille, qui dissimulaient largement le bâtiment, dont on ne distingue essentiellement que la balustrade et les toits.
Pour que ces parties hautes ne soient pas entièrement dissimulées, le photographe s’est éloigné et s’est placé au-delà du grand bassin à jet qui est ménagé dans l’axe. Ce plan d’eau est entouré par des statues dressées sur des piédestaux et l’on reconnaît ainsi sur la droite le Mercure et, à l’extrême gauche, en partie coupé, la Vénus de Jean-Baptiste Pigalle, deux statues aujourd’hui au Bode Museum de Berlin. Elles ont été remplacées à Sanssouci par des copies, mais le cliché montre également, au centre ainsi qu’à l’extrême droite, de grands bancs de marbre qui ne s’y trouvent plus.