Fort de Bamako sur le Niger

Fort de Bamako sur le Niger

Cette plaque de verre reproduisant une gravure du fort de Bamako constitue un cas peu courant dans le fonds Colbert dont la majorité des plaques sont des vues photographiques. Le fort est représenté vu depuis une éminence, l’image comporte également un soldat français à cheval s’adressant à des habitants indigènes.
Le fort de Bamako a été édifié en 1883, durant la campagne du Soudan qui s’est déroulée de manière épisodique durant la décennie 1880. La construction du fort, troublée par plusieurs combats, est un épisode de la conquête puis de l’affermissement du pouvoir français en Afrique occidentale durant la seconde moitié du XIXe siècle. En France métropolitaine, la campagne du Soudan a été suivie par la presse qui a relaté la mise en place du fort et les avancées de la conquête coloniale.
Le découpage administratif de l’Afrique occidentale française a été modifié à de multiples reprises : en 1904 Bamako est devenu le chef-lieu de la colonie du Haut-Sénégal et du Niger, puis en 1921 du Soudan français. L’ancien fort français de Bamako, largement transformé, a subsisté après l’indépendance du Mali et est devenu par la suite le Musée du district de Bamako.