Source de la Seine - détails de la statue

Source de la Seine - détails de la statue

Lieu d’un sanctuaire gaulois puis gallo-romain, le site où, dans l’actuelle commune de Source-Seine, la Seine prend naissance a suscité un nouvel intérêt dans le deuxième quart du xixe siècle. Les fouilles qui y furent alors menées ayant en effet permis d’en révéler l’importance, la ville de Paris en fit l’acquisition en 1864. Trois ans plus tard, elle y fit en outre aménager un nymphée, grotte artificielle au centre de laquelle fut disposée une sculpture personnifiant le fleuve.
Commandée à François Jouffroy (1806-1882), ancien prix de Rome, membre de l’académie des Beaux-Arts et professeur à l’école des Beaux-Arts de Paris, cette statue en pierre calcaire blanche montre une nymphe nue, allongée sur le rocher et au regard perdu dans le lointain. Sa main gauche repose sur un vase d’où coule l’eau de la Seine, et son bras droit tient une corne d’abondance, symbole de la prospérité qu’elle apporte.
Complétant la vue générale du nymphée que renferme également le fonds Colbert, ce cliché en propose une vue rapprochée, d’autant plus intéressante que cette sculpture, usée par le temps mais aussi semble-t-il endommagée durant la Première Guerre mondiale, a dû être remplacée en 1934 par une copie.

Autre plaque du fonds Colbert en lien : Source de la Seine (ensemble)