Saint-Malo, rue de Dinan

Saint-Malo, rue de Dinan

Ville portuaire aux riches et nombreux armateurs, Saint-Malo connut dans la première moitié du xviiie siècle une période d’expansion, qui vit la création de quatre extensions successives, ou accroissements. Financé par une trentaine de grands négociants, le deuxième de ces accroissements, opéré entre 1712 et 1720, ajouta au sud un nouveau quartier qui ne fut que très progressivement urbanisé et construit au cours du xviiie siècle. L’actuelle rue de Dinan qui le traverse en son centre du nord au sud fut toutefois, pour sa part, assez rapidement bâtie. Les parcelles visibles au premier plan du cliché furent ainsi bientôt utilisées. Plus loin, la photographie montre des bâtiments compris dans l’ancienne ville, parmi lesquels on reconnaît notamment sur la gauche l’hôtel de Brevet, qui porte aujourd’hui le numéro 12 de la rue et qui fut construit en 1725.
Plus loin, du même côté, on discerne deux maisons basses, qui ont depuis été remplacées par une grande construction élevée, comme l’indique une date portée sur l’édifice, en 1903. Nécessairement antérieur à cette date, le cliché nous donne donc une vue de la rue de Dinan à la fin du xixe siècle et, en montrant ces grandes demeures de pierre élevées dans un quartier créé de neuf grâce à des financements privés, rappelle la puissance financière des armateurs malouins.