St Pierre - Gde rue - Mont pelé à l'horizon

St Pierre - Gde rue - Mont pelé à l'horizon

Cette photographie est certainement un exemplaire unique au sein du fonds photographique Colbert. En effet, il s'agit d'une photographie reprise à un journal hebdomadaire d'actualité français, Le Monde illustré,  qui a paru de 1857 à 1940 et de 1945 à 1956. Il semble que les autres prises de vue du fond soient les oeuvres originales d'un photographe anonyme mais il s'agit ici d'une exception puisque nous avons affaire à une image préexistante. Par ailleurs, la légende ne mentionne que des informations topologiques, ici la ville de Saint-Pierre et le mont Pelée, respectivement une ville et un sommet volcanique du nord de la Martinique, mais ne donne aucun détail sur le sujet principal de la photographie. Deux indices permettent d'affirmer qu'elle met pourtant en lumière un évènement particulier : tout d'abord l'état de la grande rue, jonchée de débris et l'état de ruine des bâtiments. D'autre part, sa présence dans un journal laisse supposer une raison spécifique, en l'occurrence certainement une catastrophe naturelle. En avril et mai 1902, des panaches de fumée noire, du souffre et des cendres s'échappent du mont Pelée. Ce sont les signes avant-coureurs d'une nuée ardente, qui provoquera un tsunami ainsi que des invasions d'insectes et de reptiles (chassés par la chaleur) dans la ville. Le Monde illustré paraissant déjà à cette époque, il est fort probable que cette photographie soit celle de Saint-Pierre, ravagée par l'éruption du mont Pelée. Il faut néanmoins noter le décalage entre la légende, relativement prosaïque, et le véritable sujet, et la provenance, de la photographie.