St Pierre - Vue générale - Martinique

St Pierre - Vue générale - Martinique

La ville de Saint-Pierre est une commune française et une sous-préfecture du département de Martinique. Elle est située à 31 km au nord de Fort-de-France sur la côte caraïbe au sud-ouest de la montagne Pelée. C'est la plus ancienne localité de la Martinique. La rade de Saint-Pierre est profonde et protégée des vents, exceptés ceux de l'ouest. Elle constitue un excellent lieu de mouillage pour les navires, que l'on distingue sur la photographie. La ville de Saint-Pierre est bâtie au bord de la mer des Caraïbes, le long d'une plage de sable, et s'élève en amphithéâtre sur un terrain dont les pentes sont généralement peu rapides. Elle est traversée par une rivière, la Roxelane, qui la divise en deux parties formant, l'une, le quartier du Fort, en souvenir du fortin qu'y éleva d'Esnambuc à son arrivée, et l'autre, le quartier du Mouillage. La ville fut fondée en 1635 par des colons français. Elle devient capitale administrative et abrite la demeure du gouverneur. En 1789, les Pierrotins soutiennent le pouvoir révolutionnaire contre les békés, partisans de la royauté. La ville se développe grâce à l'industrie sucrière et au commerce des esclaves. Le port de Saint-Pierre attire alors des navires et marchands du monde entier. Une riche bourgeoisie commerçante prend essor, qui se fait construire des maisons de campagne au-dessus de Saint-Pierre, au Morne-Rouge, pour profiter de la fraîcheur le dimanche, et qui modernise la ville en la dotant d'équipements publics et de loisirs n'ayant rien à envier à ses modèles européens. Surnommée le Petit Paris, le Paris des Isles, la Perle des Antilles ou encore la Venise tropicale, la ville est alors le chef-lieu, mais aussi la capitale économique et culturelle de toutes les Antilles.