Strasbourg - Façade de la Cathédrale

Strasbourg - Façade de la Cathédrale

Aujourd’hui siège de l’archidiocèse éponyme, la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg a longtemps été celle d’un évêché qui constituait l’une des principautés ecclésiastiques du Saint-Empire romain germanique. Construite à partir de la fin du xiiie siècle, sa façade n’apparaît pas ici dans toute sa hauteur, le photographe n’ayant pas cherché à englober ses cent quarante-deux mètres de haut. Il a au contraire privilégié une vue un peu plus rapprochée qui permet de saisir plus précisément la composition et son décor. Si l’on ne voit du registre inférieur que le portail central, dans l’axe de la rue, le cliché permet ainsi d’examiner le riche gable qui le surmonte. Cette impressionnante réalisation conduit jusqu’à la grande rose, garnie d’un très riche remplage formant une véritable dentelle de pierre. Cette baie monumentale aurait dû constituer le centre d’une façade harmonique, c’est-à-dire comprenant trois travées qui abritent chacune un portail et dont les deux latérales sont surmontées par des tours. Toutefois, lorsque ces dernières furent dans les années 1360 montées jusqu’au niveau des plateformes, il fut décidé de remplir l’espace intermédiaire, au-dessus de la rose, pour y installer un beffroi. La tour nord fut enfin surhaussée et coiffée d’une flèche à partir de 1399.