Tamatave – Raphia destiné à l’exportation

Tamatave – Raphia destiné à l’exportation

Située sur la côte orientale de Madagascar, Toamasina est depuis la période coloniale le port le plus important de l’île. Cette photographie prise aux abords du port montre une cargaison de raphia avant son embarquement.
Le raphia était au xixe siècle un des principaux produits d’exportation de Madagascar avec les bœufs vivants, les peaux, le caoutchouc, la cire et le sucre. Particulièrement résistante, la fibre de raphia est tissée par les populations de Madagascar tandis qu'en Europe elle sert à la fabrication de liens solides et résistants à l’humidité, utilisés notamment en agriculture pour attacher la vigne ou fixer les greffons de plantes.
A la fin du xixe siècle, la Tamatave boating company dont un bâtiment est visible à l’arrière-plan était, avec le Batelage Nemo et le Batelage français de Tamatave, une des trois compagnies assurant le débarquement des marchandises dans le port de Tamatave et leur acheminement aux bureaux de la douane.