Tananarive [Antananarivo], le battage du riz, portrait d’une famille de cultivateurs

Tananarive [Antananarivo], le battage du riz, portrait d’une famille de cultivateurs

Cette scène de battage du riz a été sans aucun doute mise en scène par le photographe. De ce point de vue ce cliché peut être comparé à la scène « Tananarive, un repas malgache, du riz et des sauterelles » dans laquelle des enfants mangent, réunis autour de plats, tandis qu’une jeune fille fait mine de servir le repas. Ici une femme et deux hommes simule le battage du riz sur une table en pierre pour égrener les grains. Tout trois tiennent une gerbe de riz à deux mains et miment les trois étapes qui dans l’ensemble constitue le mouvement général du battage : l’un tient la gerbe en l’air, l’autre l’abaisse et le dernier la cogne contre la table.
Cette scène feinte du battage du riz nous semble importante d’un point de vue pédagogique puisque la production de riz est réputée gigantesque sur l’île de Madagascar au cours du xixe siècle.