Tokyo, une rue japonaise

Tokyo, une rue japonaise

Cette photographie représente une rue de Tokyo, la capitale actuelle du Japon (anciennement Edo). Elle est située sur l’île principale de l’archipel japonais, Honshu, et elle en est le principal centre politique depuis le XVIIème siècle. Elle accueille d’ailleurs les principales institutions du pays : la résidence principale de l’Empereur et du Premier ministre et la Diète (le Parlement). A l’origine, la ville était un petit village de pêcheurs et se nommait Edo (« l’estuaire »). Fortifiée au XVème siècle, elle devient la capitale du gouvernement féodal au siècle suivant. Elle devient l’une des villes les plus peuplées au monde sous la période Edo (1603-1868). Avec la restauration de l’Empereur en 1868 qui s’y installe, elle est confortée dans son rôle de cœur politique du pays. Elle est à moitié détruite pendant la Seconde Guerre Mondiale. Sur la photographie, on peut voir une rue d’un quartier plutôt populaire : les immeubles ne sont pas très élevés (un étage : un magasin au rez-de-chaussée et une habitation au-dessus) et les constructions semblent principalement en bois. On aperçoit un véhicule à roues, signe que la motorisation n’a pas encore gagné le Japon, ou du moins pas les quartiers les plus populaires. Il est intéressant de noter que la légende indique « Tokio », ce qui laisse à penser que le photographe n’est pas très au fait de l’orthographe du nom de la ville ou alors que le nom a été modifié par commodité.