Viaduc de Marly

Viaduc de Marly

Si, dans le domaine des grands ouvrages d’ingénierie, Marly-le-Roi fut d’abord rendu célèbre par l’aqueduc voulu par Louis XIV pour conduire l’eau de ses bassins, cette ville peut également s’enorgueillir d’une autre importante réalisation conçue deux siècles plus tard. Le développement du chemin de fer conduisit en effet dans les années 1870 au développement d’un projet visant à relier L’Etang-la-Ville à Saint-Cloud en passant par Marly et par Louveciennes. Cette ambition imposait toutefois de franchir le vallon de Marly et donc d’y construire un pont. En 1884, fut en conséquence lancé par-dessus ce creux naturel un viaduc long de 283 mètres. Cet ouvrage est soutenu par quatre piles de maçonnerie dont la plus élevée culmine à près de quarante-cinq mètres de hauteur et qui portent ensemble les 1116 tonnes du tablier métallique, réalisé en acier.
Le cliché ne donne à voir qu’une partie de cette remarquable réalisation : une pile est visible sur le côté et une autre se devine plus loin, derrière les branchages, mais les deux autres n’apparaissent pas sur la photographie. Cette dernière permet néanmoins de comprendre les principales dispositions de l’ouvrage, et offre par ailleurs une illustration du contraste entre les maisons de l’ancien Marly qui s’étendent au pied, le long de l’avenue de l’Abreuvoir, et l’impressionnant tablier d’acier lancé au-dessus du vide.