Washington – La maison blanche

Washington – La maison blanche

Vue de l’entrée des jardins de la Maison-Blanche (White-House) de la façade latérale ouest, à Washington. De cet édifice dont les premières phases de constructions remontent à 1792, la photographie présente une façade dont l’érection date de la période d’extension de l’aile ouest sous Théodore Roosevelt, c’est à dire de 1902. Avec sa façade sévère, son entrecolonnement tripartite, jouant spirituellement sur les rythmes ternaires et les colonnes jumelées, son fort entablement sur lequel repose une promenade, ici agrémentée de réverbères, ses niches latérales, cette construction semble poursuivre la vieille tradition de l’adaptation américaine du néo-palladianisme. Cette façade bucolique, avec sa fontaine, la promenade ornée d’orangers et le lierre grimpant autour des niches, et ce cliché semble dès lors vouloir plus présenter ce bâtiment officiel du pouvoir comme une demeure de plaisance des grands présidents américains.