Andrea REICHENBERGER

Andrea Reichenberger est spécialiste d’histoire et de philosophie des sciences. Ses travaux portent principalement sur les femmes philosophes et scientifiques. Elle participe actuellement à un projet de recherche du département de mathématiques de l’université de Siegen sur l’apport essentiel des femmes à la logique et aux mathématiques au début du xxe siècle. Elle a également publié sur le rôle des femmes dans la philosophie de la physique, notamment celui de Grete Hermann et d’Ilse Rosenthal-Schneider. Elle a participé à plusieurs projets de recherche à l’université de Hagen, au Center for the History of Women Philosophers and Scientists (HWPS) de l’université de Paderborn ainsi qu’à l’université de la Rhur à Bochum (projet « Thought Experiment, Metaphor, Model »). Sa thèse de doctorat sur Émilie du Châtelet, publiée par Springer en 2016, a reçu un accueil très favorable en Allemagne comme à l’étranger.