Joël MOURIC

Joël Mouric, né en 1965, est agrégé et docteur en histoire, chercheur associé à l’université de Bretagne occidentale à Brest. Il a obtenu le prix Raymond Aron 2011 pour sa thèse soutenue en 2010 sous la direction de Fabrice Bouthillon. Il a publié une traduction de l’ouvrage de Hans Delbrück, Die Strategie des Perikles, sous le titre La stratégie oubliée (Paris, Economica, 2015) et, avec Fabrice Bouthillon et Matthias Oppermann, Nationalisme, libéralisme et post-modernité : Raymond Aron et la défense de la liberté (Paris, Éditions de Fallois, 2016).