Maxime LAUNAY

Chercheur à l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM), Maxime Launay a enseigné à Sorbonne Université, à l’université d’Orléans et à l’université de Delhi. Docteur en histoire contemporaine de Sorbonne Université, il est spécialiste de l’étude des relations politico-militaires et du lien entre les armées et la société. À partir des archives militaires, gouvernementales, parlementaires et partidaires, ainsi que d’un corpus de témoignages oraux, il a consacré ses recherches doctorales aux relations entre la gauche et les armées en France de mai 1968 à la présidence Mitterrand. Sa thèse a reçu le Prix de thèse de l’Assemblée nationale et le Prix spécial du jury de l’Institut des hautes études de défense nationale.

Membre du secrétariat de rédaction de la revue Parlement[s]. Revue d’histoire politique, il a notamment publié « Défendre les libertés publiques au sein des armées : la Ligue des droits de l’homme et le Comité droits et libertés dans l’institution militaire », Matériaux pour l’histoire de notre temps, n° 137-138, 2020 et « L’antimilitarisme, des "années 68" à la fin du service militaire », dans Éric Fournier et Arnaud-Dominique Houte (dir.), L’antimilitarisme du xixe siècle à nos jours, Éditions de la Sorbonne, 2023, p. 181-189.