Francfort - Pont suspendu sur le Main

Comme l’indique son nom officiel et complet, la ville de Francfort s’est développée « sur le Main », rivière qui se jette dans le Rhin. Les deux rives y étaient depuis le Moyen Âge reliées par un pont en pierre, mais celui-ci s’avérait au xixe siècle bien insuffisant pour assurer la communication entre les deux parties d’une ville florissante. Grâce à une initiative privée et après accord du conseil municipal, un nouveau pont fut donc lancé au travers du cours d’eau en 1868. Conçu par l’ingénieur Johann Peter Wilhelm Schmick, il fut établi sur deux piles maçonnées disposées dans le lit de la rivière et au-dessus desquelles fut posée une structure en fer forgé.
Cet ouvrage suspendu apparaît sur le cliché dans sa forme originelle, notamment bien reconnaissable aux pinacles d’inspiration gothique qui étaient dressés de part et d’autre des portiques disposés sur les piles. Ces dispositions furent supprimées en 1912 lorsque d’importants travaux furent menés pour modifier le pont afin de permettre le passage de bateaux plus importants. Détruit durant la Seconde Guerre mondiale, il a enfin dû être reconstruit en 1946. Les édifices qui apparaissent à l’arrière-plan du cliché ont également été fortement endommagés, mais la tour médiévale Rententurm a pu être restaurée et le bâtiment voisin (Bernusbau), qui datait du xviiie siècle, a été reconstruit.

Source vue actuelle

Informations

Légende d'origine
Francfort - Pont sur le Mein
Sujet
Eiserner Steg, Rententurm, Bernusbau
Lieu
Europe > Europe de l'Ouest > Allemagne > Francfort-sur-le-Main
Crédits
Crédits : Droits réservés LabEx EHNE et Lycée Colbert Paris
Collection
Fonds Colbert
Identifiant
32773
Type
photographie
Format
photographie positive sur verre ; 85 x 100 mm.
Édition
non identifié
Éditeur
Radiguet et Massiot. Paris
Auteur
non identifié
Catalogue

non identifié