Le congrès de Paris

Analyse du tableau d’Edouard Dubufe (1819-1883), représentant le concert européen, au Congrès de Paris de 1856, fondé sur l’ordre international de l’équilibre des puissances.

Stanislas Jeannesson est professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Nantes et membre du Centre de recherches en histoire internationale et atlantique (CRHIA). Ses recherches portent sur la politique étrangère de la France au premier xxe siècle et sur les fonctions, pratiques et acteurs des diplomaties contemporaines.

Réalisé à partir de(s) l’article(s) EHNE :

En partenariat avec le LIPE