Le tsar et la paix. Alexandre Ier et Nicolas II face à la militarisation de l’Europe

-A A +A
Réalisé à partir de l'article EHNE : 
Le tsar et la paix
Marie-Pierre REY
Présentation : 

L’empire russe donne facilement l’image d’un régime belliciste. Pourtant, par deux fois, les tsars ont été à l’origine d’initiatives originales et audacieuses en faveur de la paix et de la sécurité de tout le continent européen. En 1804, Alexandre Ier lance le projet ambitieux et visionnaire d’une ligue pacifiste des États d’Europe pour faire pièce à l’impérialisme napoléonien. Mais il se heurte au scepticisme de la diplomatie britannique et ne donne finalement naissance qu’à la Sainte Alliance, conclue en septembre 1815. Près d’un siècle plus tard, en 1899, Nicolas II œuvre pour la réunion d’une grande conférence sur le désarmement. La conférence de La Haye échoue sur cette question mais fait progresser le droit humanitaire en adoptant des décisions majeures en faveur de la protection des populations civiles et des prisonniers en temps de guerre.