L'Europe napoléonienne

Réalisé à partir de l'article EHNE : 
L'Europe napoléonienne
Walter BRUYERE-OSTELLS
Présentation : 

Héritière de l’Europe des républiques sœurs du Directoire, l’Europe napoléonienne atteint son apogée en 1810-1811. Elle donne lieu à une mosaïque de transferts plus ou moins aboutis du modèle français et à une volonté d’intégration dynastique des Bonaparte. La spirale du système continental, le manque d’adhésion de certaines élites notamment catholiques et la faible résilience du Grand Empire face aux défaites à partir de 1812 expliquent la chute de Napoléon en 1814. Malgré ses affirmations à Sainte-Hélène, l’échec tient à l’impérialisme de la Grande Nation incarnée par l’empereur.