Les humanistes et l’Europe. Rêves et réalités d’une Europe de la Renaissance

Réalisé à partir de l'article EHNE : 
Les humanistes et l’Europe
Andrea MARTIGNONI
Présentation : 

L’humanisme est un mouvement culturel qui prend son essor dans l’Italie du xive siècle avant de se diffuser dans toute l’Europe moderne. Fondé sur un retour aux auteurs de l’Antiquité, prônant le renouveau des études des humanités (les studia humanitatis) et proposant une nouvelle vision de la place de l’homme dans le monde, il s’impose, progressivement, comme un modèle culturel dominant à l’échelle européenne. On associe bien souvent les termes de « Renaissance », d’« humanisme » et d’« Europe ». Mais de quelle Europe parle-t-on ? Nourrit-on vraiment à cette époque un sentiment d’appartenance européen ? Si la Renaissance nous a sans aucun doute légué une certaine idée de l’Europe, quelles notions recouvre-t-elle à l’époque des humanistes ? D’une Europe chrétienne gouvernée par le pape à une Europe des confédérations, d’une Europe aux identités plurielles à une Europe humaniste nouvelle république des lettres, autant de projets pour l’Europe entre rêves, espoirs et désillusions.