Projets de paix perpétuelle, XVIe-XVIIIe siècle

-A A +A
Réalisé à partir de l'article EHNE : 
Projets de paix perpétuelle, XVIe-XVIIIe siècle
Marc BELISSA
Présentation : 

D’Érasme à Kant, le paradigme de la paix perpétuelle est au centre de la réflexion sur la nature des rapports entre les peuples. La pensée iréniste s’exprime aussi bien dans les traités sur le droit de la guerre et de la paix que dans les projets d’organisation de paix perpétuelle. Pour leurs auteurs, il ne s’agit pas de bannir tout conflit dans une sorte de « fin de l’histoire », mais plutôt de penser la paix comme le résultat d’un ordre fondé sur le droit.